Tuesday, October 25, 2016

Compte-rendu d'ouvrage sur "The City as Subject Seki Hajime and the Reinvention of Modern Osaka - Jeffrey E.Hanes (2002)"

The City as Subject Seki Hajime and the Reinvention of Modern Osaka
Jeffrey E.Hanes (2002)


Ce livre a été écrit par Jeffrey E. Hanes un professeur d'Histoire de l'Université d'Oregon. Dans cet ouvrage, l'auteur a utilisé des photos qui illustrent ses propos et de montrer le contexte et l'évolution de Seki Hajime dans le temps. De plus, l'auteur s'appuie sur les notes de Seki Hajime. Jeffrey E. Hanes retrace et explore la carrière de Seki Hajime, maire d'inter-guerre d'Osaka qu'il a transformé en capitale habitable. Seki Hajime se distingue dès le commencement en expliquant que sa vision d'une nation unie qui se trouve au sein des habitants et non au sein de l'Etat. Dans son étude, l'auteur nous permet de voir dans quel contexte politique Seki Hajime a vécu, ses obstacles, mais aussi d'observer l'impact qu'a eu le mouvement transnational.

Dans le premier chapitre, l'auteur nous décrit quelques photos de famille de Seki Hajime et d'une part nous raconte l'histoire de Seki Hajime, les ressentis qui s'en dégage mais aussi les pensées de l'époque de Seki Hajime. Son premier discours était que la famille se devait être unie pour qu'il y ait un Etat Nation. Hanes nous propose deux portraits de Seki Hajime. Il les décrit de la façon suivante : Le premier est un portrait de famille où Hajime adopte la posture de patriarche. Dans le second, Hajime est habillé comme un gentleman moderne. C'est l'homme moderne de son temps. Selon Hanes, ces deux portraits dépeignent un jeune homme sûr de lui. Durant le voyage en Europe de Seki Hajime, l'auteur nous informe qu'il a tenu un journal dans lequel il décrit tout ce qu'il fait et sur lequel il va s'appuyer. Le fait qu'il est étudié en Belgique les chemins de fer et en Allemagne l'économie va avoir un fort impact au Japon. Cependant, les idéologies de Seki Hajime vont à l'encontre de celles des dirigeants du pays.

Dans le second et le troisième chapitre, l'auteur s'efforce de nous montrer, la progression de Seki durant son adolescence et de sa lutte contre un régime ancré dans les traditions, sa lutte contre le protectionnisme, mais aussi la réaction de Seki face au Marxisme. Seki a reconceptualisé l'économie japonaise et affirme que les réseaux ferroviaires, c'est très moderne et que cela révolutionnera l'économie du pays. Cependant, l'auteur nous explique que le protectionnisme empêche le bon fonctionnement du mercantilisme, ce qui amène le Japon a une chute économique fulgurante. Seki Hajime réussi à remettre le Japon à flot. Lors du début de l'industrie, Hanes nous explique que Seki s’efforça d'améliorer la vie des travailleurs pauvres autant sur le plan du travail, que sur celui de la famille, en opposant ses idéaux à ceux de Marx.

Dans le quatrième chapitre, l'auteur nous restitue brièvement le résultat la révolution industrielle du Japon, mais approfondis aussi les points concernant les conflits entre employés et employeurs. Les résultats de la révolution industrielle du Japon ont été spectaculaires. Mais les abus de travail en usine par l'excès capitaliste font que les bonnes conditions de travaillent ne sont pas réunis au contraire. Seki tente de remédier à cela en faisant valoir aux travailleurs leurs droits civiques, mais remarque aussi qu'a cause du surplus d'usine et des logements trop cher, des bidonvilles se sont installés notamment près des grandes villes.

Dans le chapitre cinq, l'auteur traite le rôle de Seki sur Osaka. Bientôt désigné comme adjoint du maire il mit tout en œuvre pour améliorer Osaka. Yoshikawa, un architecte, proposa la construction de nouvelles routes et de pont pour faciliter le commerce. Seki continuait de se pencher sur le problème de disparité entre les riches et les pauvres. Selon l'auteur, Osaka la plus grande ville industrielle du Japon.

Dans le chapitre six, l'auteur nous dépeins un Seki Hajime prêt à aider les classes ouvrière ainsi qu'a continuer l'amélioration de la ville. En proposant la création d'oasis résidentielles, Seki vise la réduction des bidonvilles. De plus une liste de changements d'infrastructures voit le jour. En fin de compte, la vie des bidonvilles a été le plus gros problème. Pour y remédier Seki a offert aux classes ouvrière des logements à un prix abordable. Suite à sa nomination comme maire, Seki Hajime a continué à contribuer pour le bien de la ville d'Osaka.

En conclusion , j'aimerais donner mon avis sur cet ouvrage. Je n'ai aimé que certaines parties de ce livre :les deux premiers chapitres et le derniers. Ce livre est assez compliqué à comprendre. Je dirais qu'il est pour un public,spécialisé ou qui s'intéresse au droit et à la politique. N'étant pas attiré par le droit, certains chapitres m'ont ennuyés. Je recommande tout de même ce livre car cela permet de mieux comprendre l'histoire d'Osaka, mais aussi Seki Hajime.



No comments:

Post a Comment